Voltalia

Les nouveaux défis du trésorier

3 questions à Hélène Brunou, Directrice de la Trésorerie de Voltalia

Hélène Brunou, Directrice de la Trésorerie chez Voltalia partage son expérience et répond aux questions de Frédéric Saunier, Directeur Général chez Diapason sur le thème : « Les nouveaux défis du Trésorier » au cours de l’événement Finance Revolution 2022 organisé par DAF Mag.

Quelles sont les principales transformations qui ont marqué la fonction trésorerie ces dernières années ?

Le Trésorier d’entreprise, qui avait un peu une image d’expert au fond du couloir est aujourd’hui passé sur les feux de la rampe, notamment par suite des crises successives que nous avons pu connaitre ces dernières années. Le métier de trésorier n’est plus uniquement un gestionnaire de la liquidité de l’entreprise, il est désormais également un gestionnaire des risques : risques de taux, risques de change, risques sur les énergies (commodities) et également risques de fraude, un phénomène en accélération depuis la crise sanitaire que nous traversons tous. Cette double casquette est aujourd’hui fondamentale et présente une évolution majeure du métier de trésorerie.

En parallèle, la fonction trésorerie s’est fortement digitalisée ces dernières années. Nous avons dit adieu au papier sur nos bureaux et automatisé les process. Autrefois, il y avait des fax, des documents papiers en abondance maintenant tout est signé électroniquement. Nous nous sommes adaptés au télétravail et l’automatisation offre un accès à la donnée instantanément pour nous permettre de nous focaliser sur l’analyse, la valeur ajoutée et d’être force de proposition.

Fondamentalement, c’est l’élargissement du champ des compétences et des possibles pour le trésorier qui a transformé le métier. Le trésorier doit être en alerte permanente notamment sur la gestion des risques et le partage entre pairs dans des instances de référence telles que l’AFTE (Association Française des Trésoriers d’Entreprise) favorise l’échanges et les retours d’expériences.

La transformation en 3 mots : Process, Digitalisation et Instantanéité.

En quoi la fonction trésorerie est-elle devenue une fonction plus stratégique dans l’entreprise ?

Même si nous sommes toujours un centre de coûts avec la problématique de respect des budgets, notamment en termes de « Staff Cost », mais le métier de trésorier est devenu stratégique, évoluant ces dernières années et se plaçant au cœur des enjeux financiers de l’entreprise.

Le métier se complexifie, se plaçant en garant des risques de toute nature pour l’entreprise.

L’instabilité politique actuelle en est l’illustration avec la crise en Ukraine qui impacte fortement les entreprises présentes en Ukraine, Russie et Biélorussie, source de stress pour les trésoriers.

En parallèle, le trésorier est en recherche de cash permanente pour accompagner la croissance de l’entreprise qu’elle soit interne ou externe faisant face à une volatilité des marchés très problématique et complexe.

Enfin, il y a désormais le risque de fraude qui ne cesse d’augmenter. Les statistiques parlent d’elles même avec le nombre de tentatives avortées ou non qui ne cessent de croitre et les millions d’euros qui partent en fumée toutes les semaines car le risque zéro n’existe pas.

Le quotidien du trésorier est ainsi de limiter ces risques en ayant une vision à 360° de l’entreprise et en anticipant au plus juste les différents scénarios. Le trésorier est aujourd’hui un véritable « Business Partner » de l’entreprise pour accompagner son développement.

Quel a été, selon vous, le rôle de la digitalisation pour obtenir un accès en quasi instantané à la donnée, obtenir de l’aide à la décision et mettre en place les bonnes pratiques de gestion de trésorerie ?

Le rêve de tous les trésoriers pour donner de la visibilité à son DAF, serait de pouvoir appuyer sur un bouton et d’obtenir instantanément un reporting précis et fiable de son activité…

Dans la vraie vie, c’est plus compliqué, nous avons des contraintes telles que les natures des comptes par exemple. Dans notre entreprise en particulier, certains comptes apparaissent « Restricted », ce qui signifie que le cash est bloqué et que ces comptes ne remontent pas dans SWIFT. Il nous faut donc les traiter manuellement, ce qui est chronophage, demande du temps pour résoudre ce point de blocage car la donnée ne remonte pas en un clic.

Nous comptons sur les outils proposés par les Fintech pour avoir des chiffres fiables pour l’analyse et faciliter nos actions ensuite.

Par ailleurs, la crise sanitaire que nous traversons depuis 2 ans nous a bien obligés à sortir de notre zone de confort et à travailler à distance. Il est important dans ce contexte d’obtenir la donnée de manière digitale, dans un outil SaaS, accessible par internet de chez soi avec un wifi et un laptop !

Pour ce faire, le trésorier doit endosser une casquette de spécialiste IT pour sécuriser la donnée en considérant les risques cyber et les risques d’intrusion … Parce que nos données financières sont sensibles, encore plus si l’entreprise est cotée en bourse.

Le trésorier est le garant des risques et la donnée est au cœur de ses enjeux. Le digital fait maintenant partie du métier de trésorier, ce qui explique pourquoi le côté IT est au cœur de notre métier ces dernières années.

Une petite conclusion pour illustrer l’avenir de la fonction du trésorier…

Je n’ai pas une boule de cristal pour anticiper ce qu’il va se passer dans 10 ans, mais je pense que dans notre métier, ce qui est très important c’est d’être agile, d’avoir une capacité d’adaptation et une bonne résistance aux risques. Le trésorier est toujours dans l’anticipation et dans l’accompagnement de l’entreprise. Comme je le disais, le risque zéro n’existe pas mais il faut tenter de maitriser les risques au maximum et d’assurer une veille permanente.

J’insiste sur la notion de « Business Partner » pour bien comprendre et accompagner les métiers de l’entreprise qui n’ont pas forcément cette dimension gestion des risques. Le trésorier est le garant et le porte-parole dans l’entreprise pour anticiper tout cela.

Enfin, une dimension nouvelle s’ajoute aujourd’hui au métier du trésorier, la « finance verte » avec la prise en compte des KPI d’ESG dans nos financements pour permettre à l’entreprise de conserver son attractivité sur le marché.

Le trésorier est donc un métier aux nombreuses expertises, multi-casquettes, en pleine mutation.

Replay

Interview vidéo : Les nouveaux défis du Trésorier

L’interview de Hélène Brunou, Directrice de la Trésorerie de Voltalia, est disponible en vidéo. Retour sur la journée Finance Revolution 2022 organisée par DAF Mag.

Accéder au replay
Replay Diapason

Partagez facilement en choisissant votre plateforme !

Derniers articles

Voir tous les articles
2022-06-16T18:16:08+02:00
Aller en haut