Lutter contre la fraude

Intégrer et renforcer la sécurité au quotidien à chaque étape du cycle de trésorerie

Des entreprises fragilisées face à la crise sanitaire

Avec la crise sanitaire et le passage obligé au télétravail des entreprises, lutter contre la fraude n’est plus une option.

Alors que les collaborateurs sont contraints de travailler à distance et d’adapter leur manière de fonctionner, les tentatives de fraude explosent. En 2020, 57% des entreprises ont constaté au moins une cyberattaque, chiffre en augmentation 41% pour cette seule année.

Aujourd’hui, une entreprise sur deux se dit inquiète quant à sa capacité à faire face aux cyber-risques. Si certaines entreprises sont sensibilisées au risque de fraude, la majorité n’y est pas préparée et souhaite acquérir de nouvelles solutions techniques pour s’en prémunir.

57%

des entreprises ont constaté au moins une cyberattaque en 2020

41%

d’attaques supplémentaires pour cette seule année

Source : 6ème baromètre du CESIN

Le risque de fraude et de cybercriminalité explose

Le recours massif au télétravail est largement propice aux tentatives de fraude, notamment aux faux ordres de virement international (FOVI) et arnaques au président. L’ingéniosité des cybercriminels est sans limite ! Ces derniers associent des techniques de fraude de plus en plus sophistiquées et l’utilisation des nouvelles technologies.

Par conséquent, il devient impératif de mobiliser tous les acteurs de la chaine de paiements, et pas seulement le trésorier d’entreprise déjà sur tous les fronts. La vigilance doit être ainsi renforcée pour contrer ces pratiques et ne pas tomber dans les mailles du fraudeur.

Associer solution de trésorerie et bouclier anti-fraude n’est plus une option pour lutter contre la fraude !

POINT DE VUE DES EXPERTS

Interview croisée Diapason x Sis ID

Alexandre Sortais, Directeur Professional Services chez Diapason et Laurent Sarrat, CEO et co-fondateur de Sis ID se sont prêtés au jeu de l’interview croisée. Ensemble, ils partagent leur expérience et reviennent sur les problématiques rencontrées dans le cycle de trésorerie.

Je découvre l’interview

Sécurisation des paiements dans le cycle de trésorerie

La chaîne de sécurisation repose sur plusieurs maillons. La force de cette chaine dépend de son maillon le plus faible.

Les solutions myDiapason permettent de mettre en place des pouvoirs bancaires directement reliés aux processus de signatures. Les droits et responsabilités sont matérialisés dans le même système que celui qui pilote les validations, en fonction des natures de flux et des montants des remises. Par ailleurs, les systèmes d’identification ont fortement évolué ces dernières années et des standards se dessinent. Ainsi, mettre en place un système d’authentification multi-facteurs pour les flux sensibles est aujourd’hui fondamental et s’administre simplement.

En complément, un module d’alerte sur les comportements atypiques et paiements sortant potentiellement du cadre sécurisé complète le dispositif.

Pour aller plus loin dans la sécurisation des données de paiements, une connectivité directe est établie via API (interfaces de programmation) avec les solutions leaders de la fraude bancaire pour permettre aux trésoriers de contrôler de manière dynamique l’identité des tiers et de leurs coordonnées bancaires.

Découvrir nos partenaires

Ensemble, nous réduisons le champ d’action des cybercriminels. L’union fait la force !