Crypto monnaie

Série crypto-monnaie

#1 Crypto-monnaie vs Crypto-actif, le duel !

A découvrir, chaque mois, un nouvel article crypto-monnaie !

Notre expert vous propose une série d’articles dédiée aux cryptos pour aborder les perspectives et opportunités de cette monnaie numérique dans les systèmes de gestion de trésorerie.

Vers un système monétaire décentralisé

L’idée de la monnaie numérique est née en novembre 2009 avec pour objectif de créer un système décentralisé permettant de s’échanger des valeurs monétaires tout en s’affranchissant d’organismes intermédiaires tels que les banques ou établissements financiers. La technologie pair-à-pair (de l’anglais Peer-to-Peer ou P2P) exploitée pour sa mise en œuvre est un modèle de réseau informatique d’égal à égal entre ordinateurs qui permet de distribuer et recevoir des données.

Les « crypto-monnaies », parfois appelés « crypto-actifs », sont quant à eux des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain permettant de stocker et transmettre des informations sécurisées à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté.

Le bitcoin, indéniablement la plus connue des crypto-monnaies, est ainsi une technologie Peer-to-Peer fonctionnant sans autorité centrale. A qui appartient le réseau Bitcoin ? A tout le monde et personne en même temps ! Le réseau est contrôlé par l’ensemble de ses utilisateurs et tout le monde peut s’y joindre.

Crypto-monnaie ou crypto-actif ?

Le débat quant à la nature des cryptos continue à susciter de vifs échanges. S’agit-il de crypto-monnaies ou de crypto-actifs ?

Les 3 fonctions de la monnaie sont une unité de compte, permettant de mesurer la valeur relative de biens très différents, un instrument de paiement permettant d’acquérir n’importe quel autre bien en échange et une réserve de valeur permettant de stocker sa richesse.

Monnaie ou classe d’actif ? D’un point de vue juridique, le bitcoin, pour lequel il n’y a pas de point de contrôle central tel qu’une banque centrale, n’est pas une monnaie. Et accessoirement, la trop forte volatilité du bitcoin l’empêcherait de remplir les 3 fonctions que doit couvrir la monnaie.

Il s’agirait donc plutôt d’un crypto-actif que d’une crypto-monnaie et le G20 considère d’ailleurs que le bitcoin est un crypto-actif.

Le terme « crypto-actif » fait alors référence à des actifs virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d’utilisateurs, les acceptant en paiement, de réaliser des transactions sans avoir à recourir à la monnaie légale.

A contrario, bien qu’indépendant de la supervision des états, les contradicteurs évoquent un système monétaire solide.

Alors monnaie ou actif, le débat reste ouvert même si la balance penche plutôt vers le crypto-actif…

Vers une démocratisation progressive de l’accès aux crypto-monnaies

Au début des années 2010, acheter des bitcoins était réservé à des populations plutôt technophiles. Depuis, nous assistons à une démocratisation progressive, en particulier grâce à des intermédiaires qui facilitent l’investissement en crypto-actifs, en reprenant les codes de la finance traditionnelle, et à l’irruption de nouvelles technologies.

  • Les Non Fungible Tokens (NFT) : une donnée valorisée composée d’un type de jeton cryptographique qui représente un objet – en général numérique -, auquel est rattachée une identité numérique,
  • Le Metavers : ensemble des mondes virtuels connectés à Internet, lesquels sont perçus en réalité augmentée.

Ces deux dernières années ont été déterminantes dans l’adoption des crypto-monnaies. En effet, l’acquisition d’une parcelle dans le Metavers et la vente de NFT se traduit nécessairement par une transaction en crypto-monnaie. De surcroît, un nombre croissant de grandes entreprises et ETI envisagent de s’associer avec un pure player du secteur, notamment dans le domaine de l’émission et l’hébergement de NFT.

Bien que leur utilisation comme classe d’actif soit à ce jour assez limitée et très différente selon les zones géographiques, les investissements en crypto-actifs se sont développés comme outil de diversification dans certains pays à fort taux d’inflation.

Enfin, malgré le krach récemment observé sur les marchés des crypto-actifs, et qui a fortement freiné les ardeurs des investisseurs, l’écosystème continue de se développer et les opportunités liées à la technologie qu’il porte sont nombreuses.

A propos de l’auteur

Frédéric Saunier, Directeur Général de Diapason

Spécialiste des services financiers depuis plus de 25 ans, Frédéric Saunier accompagne la digitalisation des directions financières des clients de Diapason. Expert de l’Intelligence Artificielle, de la Blockchain et de la Sécurisation des flux financiers, Frédéric vous partage retours d’expérience et facteurs clés de succès.

Frédéric Saunier

Partagez facilement en choisissant votre plateforme !

Derniers articles

Voir tous les articles
Aller en haut